Communiqué de presse



  Shirley KANEDA                                 Space Without Space                                      26 avril – 28 mai 2014

 

Galerie Richard a l’honneur d’annnoncer l’inauguration de la troisième exposition solo de Shirley Kaneda “Space Without Space – Drawings” qui se tiendra simultanément dans notre galerie parisienne et new-yorkaise du 26 avril au 28 mai 2014. Kaneda a continuellement exploré les possibilities de la peinture abstraite dans l’intention de provoquer des façons de juxstaposer une large variété de modes de peinture ce qui ouvre une diversité des possibilité d’interprétation. Elle a constamment essayé de changer les termes de la peinture abstraite en questionnant et defiant les pratiques excluantes qui conduisent à l’effondrement entropique du modernisme.

 

Le titre de l’exposition ; Space Without Space, se réfère aux espaces que l’on peut imaginer mais qui sont virtuellement présents. Shirley Kaneda présente huit nouvelles oeuvres sur papier, utilisants l’acrylique et la gouache comme mediums. Dans ces oeuvres on trouve des éléments du style abstrait qu’elle a développé depuis l’an 2000, à savoir son tracé ondulatoire, fluide et complexe dont  l’aspect sinueux fait penser à des reflets sur une surface liquide. En utilisant un medium liquide, Kaneda parvient à renforcer l’impression de fluidité que ses peintures suggèrent. Ces formes semblent instables et flottantes. Les couleurs se transforment en même temps que les yeux suivent la vague, mais il s’agit là d’une composition mouvante aux formes fluides et colorées, figée dans l’instant.

 

Shirley Kaneda juxtapose son style ondulatoire avec des formes et des couleurs abruptes. La fluidité des motifs acqueux est constrastée par les contours anguleux et les couleurs pures. Elle les utilise dans les carrés, les ronds et les lignes de ses oeuvres. Ces éléments géométriques semblent statiques à l’inverse des motifs ondulatoires précèdemment décrits. L’inspiration de ces oeuvres est visibles dans les oeuvres précédentes de sa dernière exposition à Paris comme Thunderous Silence en 2009. Shirley Kaneda utilise habilement ces motifs curvilignes et ces formes biomorphiques  afin de créer la confusion  et de maintenir un espace de décalage où l’emplacement et les relations entre ces éléments sembles être variables et interchangeables ce en quoi résulte un espace instable où il n’y a pas le “dernier” espace ou fond.

 

Dans le texte du catalogue que Shirley Kaneda a écrit pour After the Fall, Aspects of Abstract Painting since 1970 sous la direction de Lilly Wei, elle déclare: « Le peintre n'a plus à souscrire à l'imagerie du « tout » comme une vérité ou une loi universelle. L’« immédiateté » que Greenberg a inventé et défini comme une façon de découvrir cet aspect phénoménologique et philosophique de la peinture abstraite peut maintenant être réinterprété afin de présenter une réalité différente à propos de nos pensées actuelles concernant la façon avec laquelle nous percevons, et nous réfléchissons sur nous-mêmes. Ce que nous pouvons prendre en compte est la façon dont la notion de temps et d’espace ont changé et le fait que la peinture abstraite n'est pas une négation de la représentation. »

 

Si la peinture abstraite n'est pas une négation de la représentation, comment et quoi représente-t-elle? Ce sont des questions que Shirley Kaneda pose au spectateur à travers ses peintures qui nous montrent une lecture plus complexe de la peinture du temps et de l'espace à l'ère technologique. La composition ludique dans son travail est construit d'une telle  façon que cela permet au spectateur d'imaginer un espace indéterminé qui n'est pas fixé, ce qui peut apporter des idées à propos du fait que nos vies et le monde sont fondées sur des contradictions et des paradoxes ; et qu'il n'y a pas qu’une seule manière de commander notre compréhension. Cette approche a été au cœur du travail de Shirley Kaneda depuis plus de deux décennies. En tant que tel, son intérêt réside dans la révision et la reconquête de la peinture abstraite, le fait de ne pas l’insérer dans l'avant-garde, mais dans le cadre d’une pratique viable et réfléchie.

 

Shirley Kaneda a reçu de nombreuses récompenses comme celle du Guggenheim Fellowship for Visual Art, de la Pollock Krasner Foundation and National Endowment for the Arts. Son oeuvre est présente dans les collections du Virginia Museum of Fine Arts, de la Corcoran Gallery of Art, de la David Winton Bell Gallery, de la Brown University, Philip Morris USA, et  de Sprint International Corporation parmi tant d’autres.