Communiqué de presse



Sven-Ole Frahm et Lorenzo Pompa                         (Path de deux)                      22 novembre – 10 janvier 2009



Galerie Richard réunit Sven-Ole Frahm et Lorenzo Pompa du 22 novembre au 10 janvier 2009 dans une exposition intitulée « (Path de deux) ». Sven-Ole Frahm invite Lorenzo Pompa à partager une moitié de la surface d’exposition avec lui. Ces deux artistes vont proposer un dialogue entre peinture et sculpture au travers d’un parcours dans les espaces d’exposition de la galerie canalisé par l’agencement des sculptures horizontales et des sculptures verticales et par le rythme d’accrochage des tableaux de différents formats.

Sven-Ole Frahm est né en 1972 et vit à Berlin. Lorenzo Pompa est né en 1962 et vit à Düsseldorf. Sven-Ole Frahm est un représentant de la nouvelle peinture abstraite en Allemagne. Lorenzo Pompa s’inscrit comme l’un des plus prometteurs jeunes sculpteurs allemands. Pour tous les deux leurs créations ne tirent pas leur origine dans une élévation à la transcendance et à la sublimation mais dans un ressourcement dans leur pratique. Ils font coexister en harmonie une esthétique fluide faite de courbes qui suivent un ordre d’apparence spontanée que l’on retrouve dans la nature et une esthétique géométrique de lignes droites horizontales, verticales et diagonales qui renvoient à un ordre dirigiste. Sven Ole-Frahm répand sur une toile posée au sol de la peinture acrylique liquide. Elle va se répandre en fonction des accidents du sol, aidé par l’artiste qui guide le flux d’expansion de la tâche. Dans ses nouvelles peintures, il rajoute une calligraphie gestuelle qui enrichit sa palette de couleurs et  transforme ses peintures en symphonies polychromes. Pour introduire la deuxième esthétique géométrique, Sven-Ole Frahm va découper la toile peinte en sections droites, en formes carrées, rectangulaires, triangulaires et losanges. Tel un puzzle dont il a déjà imaginé l’image finale, il va recomposer, recréer, une même surface de toile en cousant les différentes pièces. Ainsi il ajoute une structuration géométrique aux coulures ondulantes qui butent sur les diverses bordures de chaque morceau de toile.

Lorenzo Pompa crée des sculptures en plâtre blanc. Leur blancheur les unifie dans une forme générale d’une « élégance laconique ». On s’aperçoit vite que ces blocs assemblent des éléments géométriques suggérant la pierre, en particulier le marbre et des éléments en rondeurs, laissant penser à des objets emballés dans des sacs plastiques ou du plastique bulle. Pour caricaturer on dirait que Lorenzo Pompa nous offre le spectacle édifiant d’une décharge sauvage de sacs plastiques et de matériaux divers sur un champ de ruines antiques. Il fusionne en une seule masse blanche une esthétique géométrique rigoureuse suggérant la solidité et une esthétique organique et chaotique d’un matériau mou et fragile. On ne peut s’empêcher de trouver une élégance classique aux colonnes de Lorenzo Pompa malgré l’étrangeté de leurs formes complexes et improbables. En même temps ces colonnes pivotent sur leurs axes, elles sont torsadées et paraissent composées d’un amoncellement de matières diverses. À la fois miraculeusement stables et potentiellement instables, elles relèvent tout autant sinon plus d’un baroque contemporain.


Sven-Ole Frahm a participé à l’exposition Compilation III à la Kunsthalle de Düsseldorf en 2007 et à reçu le 60e Bergischer Kunstpreis 2006 au Kunstmuseum Solingen. Il expose en galeries à Düsseldorf, Berlin, Amsterdam et Paris. Lorenzo Pompa a participé en 2007 à l’exposition SkulpturSkulptur au Kunstmuseum Mülheim an der Ruhr et a eu une exposition personnelle au Kunstverein Wilhelmshöhe, à Ettlingen en 2006. Il expose en galeries à Düsseldorf et Delft.