Communiqué de presse



Pedro Barbeito                                                 6  -  27 septembre 2008

                                                                                            
La Galerie Jean-Luc & Takako Richard a le plaisir de vous représenter une sélection d’ œuvres de Pedro Barbeito présentées en 2007.
L’artiste examine les relations entre la création digitale et la peinture. En mettant en scène des rencontres inattendues entre ces deux médiums, Barbeito ouvre de nouvelles voies permettant à la peinture de provoquer, stimuler nos réflexions sur notre compréhension des images et leur fabrication. L’artiste manie plusieurs techniques de peinture et il nous donne à voir une grande variété de textures. Sa représentation figurative s’apparente à l’esthétique de la  gravure des peintres expressionnistes avec des contrastes et des lignes tranchés, dégageant une forte une intensité dramatique. Le monde actuel étant entièrement visualisable aujourd’hui sous forme digitale, nous retrouvons aussi dans ses peintures des fragments d’images digitales et des pixels égarés qui flottent dans l’espace pictural.. Ces éléments disparates ne racontent pas une histoire mais des fragments d’histoires où la guerre apparaît dans sa constante historique.

Ses tableaux sont de format ovale, horizontal ou vertical. Ils sont complètement saturés par de multiples éléments d’information, d’images figuratives et abstraites. C’est comme si l’espace de ces peintures  absorbait tout notre univers visuel. On peut aussi imaginer que le temps s’est compressé et que les images se superposent. Dans tous les cas il se dégage une sensation de violence, d’anxiété face à un monde complexe.

Pedro Barbeito est né à La Coruña en Espagne en 1969 et vit à New York. Il est diplômé en Mastère en peinture de l’Université de Yale. Ses œuvres ont été exposées au Musée d’Art Contemporain d’Aldrich, au Musée Rufino Tamayo au Mexique, à la Galerie Whitechapel à Londres.