Communiqué de presse



Œuvres sur Papier                                                                                            13 mars – 17 avril 2010

 
 
Christophe Avella-Bagur, Benjamin Edwards, Beverly Fishman, Sven-Ole Frahm, Carl Fudge, Ron Gorchov, Hervé Heuzé, Stefan Hoenerloh, Shirley Kaneda, Alain Kirili, Judy Pfaff, Paul Henry Ramirez, Adam Ross, Alice Stepanek & Steven Maslin, Christoph Wedding
 
 
Pendant le mois de mars, Paris devient la capitale du dessin. Plusieurs salons de dessin ont lieu ce mois-ci, de nombreuses galeries exposent des œuvres sur papier. C’est dans ce cadre que la Galerie Jean-Luc & Takako Richard est heureuse de présenter une exposition collective de quinze artistes de la galerie créant dans ses deux espaces l’atmosphère d’un cabinet de dessins du 21ème siècle. L’ambition de cette exposition est de souligner l’importance et la polymorphie du dessin contemporain à travers un dialogue qui tisse des liens esthétiques voire techniques entre les artistes choisis.
 
Œuvres sur Papier regroupera à la Galerie Richard les œuvres des artistes Christophe Avella-Bagur, Benjamin Edwards, Beverly Fishman, Sven-Ole Frahm, Carl Fudge, Ron Gorchov, Hervé Heuzé, Stefan Hoenerloh, Shirley Kaneda, Alain Kirili, Judy Pfaff, Paul Henry Ramirez, Adam Ross, Alice Stepanek & Steven Maslin et Christoph Wedding. Un dialogue à première vue presque impossible dû à la richesse du programme qui réunit des artistes de plusieurs nationalités, de cultures différentes, de conceptions visuelles parfois contradictoires. Néanmoins, des niveaux de conversation se mettent en place.
 
Une grande partie de l’espace sera consacrée au dessin abstrait. Les artistes Beverly Fishman, Sven-Ole Frahm, Ron Gorchov, Shirley Kaneda, Alain Kirili, Paul Henry Ramirez et Christoph Wedding créent chacun des univers personnels, dominés par une profusion de formes, motifs et de couleurs caractéristiques. Néanmoins, l’exposition ne devient pas une Tour de Babel, elle montre que malgré les obstacles géographiques, physiques et ethniques les artistes parlent un même langage – celui du rythme, une véritable force artistique gravitationnelle. En dialogue avec ces huit artistes, on retrouve des oeuvres purement figuratives comme les âmes humaines de Christophe Avella-Bagur, les espaces lumineux d’Hervé Heuzé, les cités de Stefan Hoenerloh , les paysages de nature d’ Alice Stepanek et Steven Maslin. Les villes de Benjamin Edwards et d’Adam Ross peuvent se lire de façon absraite et Carl Fudge, en recomposant une image figurative établit aussi un lien entre abstraction et figuration.Le baroque domine dans œuvres de Judy Pfaff, qui enchantent par leur légèreté, leur chaos et en même temps leur harmonie pluridimensionnelle.
 
D’autre part, Œuvres sur Papier offrira une redécouverte de la richesse technique que permet le papier. Les artistes exposés se démarquent par des techniques souvent innovantes et originales. Prenons pour exemple les métamorphoses du sculpteur Alain Kirili – des dessins au fusain et eau sur du papier calque. Ou encore le papier qui dans les mains de Judy Pfaff devient une sculpture, des microcosmes tridimensionnels., Ron Gorchov, Hervé Heuzé, Shirley Kaneda démontrent le retour de l’aquarelle, pour un temps délaissée. On pourra opposer la création far presto d’Alain Kirili, trace d’une énergie vitale maîtrisée, opposée à la minutie lente et sereine de Shirley Kaneda, réunir les courbures de papier de Ron Gorchov, avec les découpages et papiers superposés de Judy Pfaff. Entre les deux peintres figuratifs, on remarquera que les dessins au stylo bic de Stefan Hoenerloh sont des œuvres préparatoires aux peintures alors que chez Christophe Avella-Bagur les dessins sont suivent des œuvres en complément des peintures. Sans exhaustivité vaine, cette exposition montre déjà fort bien la variété de la création contemporaine sur papier.